[Reflexion d'un prêtre disco] - Suis je compétent ?

Aller en bas

[Reflexion d'un prêtre disco] - Suis je compétent ?

Message par Aerlas le Lun 14 Juin - 16:00

Bien qu'il y aura toujours quelqu'un pour le faire à votre place (et vous le faire savoir) il est bon de temps en temps de procéder à une petite évaluation personnelle. Suis je un fardeau pour le raid ou bien une force motrice ? A quel contenu devrais je m'attaquer ? Bien sur, a priori, je pense que je suis un bon joueur. Mais bon comment ? Et selon quels critères ?



Je vais laisser de coté les questions de stuff. Aujourd'hui, tout le monde peut s'équiper facilement en 232 et les meilleurs (les plus chanceux ?) accèdent au 264-277. La différence est faible. Moindre que l'apport de la chanson de Lady Gaga. Je mets en garde les heals contre les reflexions du style : avec un meilleur stuff, je pourrais réussir là où je viens d'échouer. L'important pour l'équipement heal c'est d'assurer une mana poll décente, le reste est de l'optimisation. La donne est différente pour les DPS, cependant. L'équipement leur est plus important mais certainement bien moins qu'il est communément admis et que voudraient nous le faire croire les gearscores, Wowheroes et autres classements des joueurs par le stuff.

On pourrait prendre trois angles d'attaque différents pour cette autoévaluation. En tant que joueur, healer ou prêtre discipline. Du plus général au plus spécifique. La compétence plus spécifique étant forcément bornée par celle plus générale.

Evaluer un joueur
Voici trois critères qui me semblent déterminants : connaissance de sa classe, connaissance des rencontres et réactivité.

Connaissance de sa classe : Ce dont nous vous rabattons les oreilles dans la partie théorycraft. C'est la compréhension des mécanismes et leur mise à profit. Cette connaissance débouche sur une maitrise. C'est bien beau d'arriver gemmé et enchanté correctement à un raid mais si je me présente en Sacré, je sais que je vais être nul. La connaissance théorique n'est que la partie facile du boulot. Il suffit de trainer quinze minutes sur Elitisk Jerk pour répondre à toutes les questions concernant une spé. Maitriser c'est plus que ça. Bien souvent, c'est pouvoir soigner sans même y penser, en dirigeant une grande partie de son attention vers d'autres détails du combat. La connaissance c'est le strict minimum, le vrai challenge c'est après. Quand j'ai obtenu ma ceinture noire, mon maître (après six ans à suivre son enseignement) m'a dit "maintenant, tu vas apprendre les arts martiaux". L'analogie avec le jeu est évidente, la connaissance théorique de sa classe n'est pas le bout du chemin, c'est juste la première étape.

Connaissance du combat : De la même façons, les combats doivent être compris sur le papier et les vidéos avant d'être abordés. Et ce n'est qu'alors qu'on va mettre une vrai signification sur chaque mécanisme. Puis qu'on va y adapter un comportement. Souvenez vous de gargamouelle, je m'attendais à une douloureuse tempête d'os comparable au Barrage de Mimiron. En fait, les dégâts sont ridicules et facilement esquivables en mode normal ; c'est des flammes qu'il faut se méfier. Connaitre un combat c'est anticiper. Les déplacements, les pics de dégâts, les reprises d'aggro, les dispell/cc. C'est pouvoir expliquer la strat à quelqu'un ou à tout un raid. C'est aussi voir comment profiter au maximum des mécanismes du raid contre les mécanismes du boss. Même s'il ne vous est pas demander de RL, savoir ce qui va se passer est utile. Savoir ce qui va vous affecter est indispensable. Vous êtes sur Arthas en interphase, le gars assigné aux bumper meurt, le RL vous demande de le remplacer, vous ne comprenez pas de quoi il parle, le raid wipe. Connaitre le combat s'est se prémunir contre les surprises.

Réactivité : C'est justement la réaction face aux surprises. Certaines sont aussi évidentes qu'un poisson d'avril (vous allez être la cible d'un tombeau de givre contre Sindragosa à un moment ou à un autre). D'autres sont du domaine de l'éventuel. (Tenir le raid 25 à 3 heals alors que le boss n'est plus qu'à 5% de vie). D'autres sont à la limite de l'imaginable (Dps sur boss avant l'enrage, kiter le boss). Dans tous les cas, il faut réagir vite. Ce n'est pas un cas d'école ou un jeu ou tour par tour. De la rapidité de réaction et de la décision prise dépendra le bon déroulement de la rencontre. Siwtcher sur les adds, ne pas dispell une maladie, claquer son CD de survie au bon moment, la réactivité d'enrichie de l'expérience, de la connaissance de sa classe et de la connaissance du combat. Mais elle reste primordiale et unique, la réactivité c'est aussi prendre des initiatives. Vous êtes réactif ou vous ne l'êtes pas.

Voici les critères. Donnez vous une note sur 10 dans chaque et voyez à combien ça vous amène. C'est déjà beaucoup plus précis. Est ce que cette évaluation peut déboucher sur une amélioration ?



L'évaluation des heals au Kikimettre
Avant même que je rejoigne le jeu existait déjà un instrument de mesure : Recount. Au début, il ne mesurait que les DamageDone et ne concernait donc que les DPS. Il est vrai que l'important pour un DPS c'est de faire bobo. Recount a donc servit à mesurer l'efficacité des joueurs dans le raid. Celui qui fait le plus de dégâts est le meilleur. Celui qui en fait le moins est un boulet. Mais déjà là, on voit la limite du système. Les tanks et les heals sont en bas du Kiki. C'est normal, c'est leur rôle. Ah d'accord. Le chasseur est super bas aussi. C'est normal, il kitte les zombie de Gluth. Ah d'accord. Le démo démono est super bas au dps. C'est normal, il est surtout là pour apporter le buff SP à ses alliés. Pareil pour le feral qui passe son temps à mangle plutôt qu'à DPS.
On voit que même chez les DPS, le kikimettre n'explique pas tout.
Chez les heals c'est pire. Le Palouf et le drood soignent respectivement 5 et 3 fois plus que les autres d'après recount. Pourquoi ne pas faire un raid avec uniquement 5 palouf ? Parce qu'il se trouve que 75% de ces soins sont de l'overheal. De leur coté, les discos ne soignent pas puisqu'ils posent des bulles de protection. Comment mesurer ça ? Les petits malins ont fait des parsers qui analysent les journaux de combat. Ils en tirent une liste d'effective healing. Grosso modo c'est le vrai heal, sans l'overheal (compté aussi pour référence) et avec l'estimation des absorptions (PW:S et Egides).
Parfait, c'est une mesure exacte des soins réels apportés au raid. Les mieux classés sont les meilleurs soigneurs non ?
Non, ce sont les plus gros soigneurs.
Là on va aborder une notion compliquée et seulement partiellement vrai. Le HPS c'est de la merde. Le but des heals ce n'est pas de faire le plus gros soin possible mais de tenir le raid en vie.
Hein quoi ? Mais c'est la même chose, non ?
Pas tout à fait, soigner c'est remonter la vie à 100%, tenir en vie c'est empècher qu'elle tombe à zéro.
Je m'en cogne que le tank soit à 50% pendant tout le combat du moment qu'il reste vivant. A l'opposé, je me fous complètement qu'il soit resté à 100% pendant tout le combat avant de crever. Bien sur, dans cette optique, maintenir tout le monde à 100% est une bonne stratégie.
Beaucoup soigner et toper le healmeter est une conséquence d'un soin efficace pas le contraire.
Perturbé ?
C'est normal. Je vais vous montrer un exemple concret.

Evaluation d'un prêtre Discipline
Imaginons un prêtre disco affecté au raid sur Gormok l'empaleur qui bulle dans trois cas de figure différents.
1) Stomp de gormok
2) Bombe frigbold sur un lambin en normal
3) Bombe frigbold sur un lambin en HM

1) Avant l'arrivée du stomp, le prêtre (anticipant) va buller un joueur au cac. Comme le joueur est à 100% hp et que le disco a glyphe PW:S, il va overheal d'un peu moins que 2k et buller pour 9k. Le stomp va consommer les 8k de la bulle. L'effective healing est de 9k (PW:S)
2) Le joueur trop lent prend un peu de dégâts avant de sortir des flammes. Il va être soigné par la glyphe du PW:S de 2k, la bulle ne sera pas consommée puisqu'à priori il ne prendra pas d'autres dégâts dans les 30 secondes. Il est bullé. L'effective heal est de 2k (Glyphe). la bulle n'est pas comptée du tout.
3) Le joueur a accumulé quatre stacks avant de sortir des flammes. Il est low life et doté. Il est bullé. La glyphe le soigne de 2k et le bouclier lui offre 9k de vie supplémentaire avant de crever comme il le mériterait. L'effective heal est de 2k (Glyphe) plus 9k (PW:S) soit 11k.

La première bulle (pré stomp) est un bon coup. Elle prévient 9k dégâts qui n'étaient pas esquivables par le joueur et qui n'auront pas à être gérés par les heals. La seconde bulle (flammes en normal) est une pure perte réactive. Les 2k de la glyphe sont ridicules par rapport à ce qu'aurait soigner une rénovation ou un flash heal. La dernière bulle (flammes en HM) est idéale. Le glyphe soigne, le bouclier absorbe les dégats dans son intégralité et surtout, le joueur reste en vie. C'est inestimable et illisible sur les logs.

Pourtant, sur les logs, rien ne différencie les bulles 1+2 de la troisième bulle.

Allez, un second exemple pour la forme. Je sens que vous commencez à comprendre et vous m'êtes sympathiques.
Putricide P3, switch de tank, avant que Putri ne swing, une pénitence sur le tank qui crit deux fois, dépose aspiration et une égide de 6k. La pénitence est du pur overheal, le disco n'est crédité que des 6k d'égide et le prochain heal à remonter le tank sera crédité des 40k avant le prochain swing. La réduction de 10% n'apparait nulle part. Nulle part n'apparait le fait que le tank est passé à deux doigts d'être instagib. Pas plus que le regain d'espoir, la réduction du bouclier de terre, le bonus au soin des arbres, les bonus hâte du chaman, les jugements du palouf etc etc etc. J'ai pris des exemples discos parce que j'en comprend le mieux les mécanismes et c'est la spé la moins comprise même depuis WotLK.

Vous l'aurez compris, peu importe qui est crédité pour le soin, l'important c'est de tenir le raid. Les heals ne peuvent être mesurés que comme un ensemble. Sont ils à même de soigner les dégâts le temps que les dps tombent le boss ? Non ? Cherchons l'erreur. Oui ? Osef de ce qu'ils ont foutu.

Est ce que ça veut dire qu'on ne peut pas mesurer l'efficacité d'un heal ?
Peut être bien, en tous cas, pas avec des recounts. Même à l'intérieur d'une même classe, savoir qu'un palouf soigne plus qu'un autre n'est qu'une indication de leur niveau relatif. On ne peut pas savoir quand un des deux a sauvé le tank de l'autre avec un soin bien placé lors d'un trou.
Enfin moi je le sais mais à condition de regarder le combat et de voir qui est en place et qui court comme un poulet sans tête.
Les recounts vous donnent 50% de la note d'un heal, les 50% restant, ceux qui font que soigner n'est pas une science mais un art, ne sont visibles que pendant le combat par un œil averti. Comparer des joueurs heals entre eux en n'ayant que 50% de la note est une gageure.

Mais alors comment sais je si je suis un bon prêtre discipline ?
Vous ne le saurez pas. Si vous jouez en tank heal vous serez noté en 75/25, en bubble spam sur du 50/50, en assist sur du 25/75. Suivant les combats et la compo de votre raid. Par ses mécanismes particuliers, on ne remarque pas les bonnes actions du disco sur un WoL. Par contre, on repère très bien, les boulettes, si un tank meurt sans inspiration sur la tête, ce sera marqué en gros.
Jouer en assist disco demande une bonne confiance en soi et en son travail. Et il s'accompagne souvent de période de doute. Vous saurez sur certains combats que vous avez été brillant et sauvé deux trois joueurs, aidé à gauche ou à droite, fait contrepoids au bon moment. C'est à l'aune de ces combats que vous pourrez comprendre la spé disco et savoir quand vous êtes mauvais et vous contentez de soigner au lieu de faire votre boulot.

Et là j'ai perdu les derniers lecteurs qui suivaient encore cet article avec mon intégrisme discipline
Je finirais juste par ces mots qui ne sont pas de moi mais de Paolo

Certains joueur ne comprennent pas la spécificité du prêtre disco, c'est pas grave.
Certains joueurs croient la comprendre mais se trompent, c'est gênant.
Certains discos ne la comprennent toujours pas, c'est dommage.

#ExcellenteSource#
avatar
Aerlas

Messages : 149
Date d'inscription : 24/05/2008
Age : 36
Localisation : Darnassus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Reflexion d'un prêtre disco] - Suis je compétent ?

Message par Obusier le Lun 14 Juin - 22:48

Excellent sujet Exclamation
avatar
Obusier

Messages : 121
Date d'inscription : 09/08/2009
Age : 33
Localisation : SudEst

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum